FEP - CFDT

4 B rue L.de Vinci

25000 Besançon

Suis-je encore loin de la retraite ?

Pour tout savoir sur mon cas particulier, je vais sur le site :

Je créé mon compte en entrant mon numéro de sécurité social et j'accède à mon dossier.

De quoi se compose ma retraite ?

•D’une pension de retraite additionnelle versée par l’Association pour la Prévoyance des Cadres (APC) en pourcentage du montant des autres retraites pour les enseignants sous  contrat qui ont au moins 17 ans de  services en tant que titulaires.

•Des pensions de retraite complémentaire versées par l’Arrco et l’Agirc (et éventuellement
l’Ircantec), en fonction du nombre de points acquis.

•De la pension de base versée par la Sécurité sociale, en fonction des salaires des 25 meilleures années et du nombre de trimestres validés.

Quand puis-je partir en retraite ?

L'age légal de départ à la retraite est 62 ans.

Je veux partir plus tôt :

Le Régime Temporaire de

Retraite de l’Enseignement Privé (Retrep)


Vous pouvez cesser votre activité  professionnelle dans le cadre du (Retrep), si vous :
• êtes maître de l’enseignement privé sous
contrat définitif avec l’État ;
• et avez de 15 à 17 ans de services d’enseignement ;
• et ne remplissez pas les conditions pour bénéficier d’une retraite Sécurité sociale à taux plein.
Conditions d’âge
• 57 ans pour les maîtres ayant été rémunérés
pendant 15 à 17 ans sur l’échelle des  instituteurs ;
• 62 ans pour les autres maîtres.
Sans condition d’âge
• Après 15 ans de service pour les mères et pères
de trois enfants et plus (sous conditions).
• En cas d’invalidité (dans ce cas, pas de condition
de durée de services).
• Parent d’enfant gravement handicapé (80 %).
• Conjoint atteint d’une maladie incurable.

Si vous souhaitez avoir une estimation, demandez une
évaluation 12 à 18 mois avant la date envisagée de votre départ.

La retraite progressive


La retraite progressive est un dispositif qui offre la possibilité d’aménager sa fin de carrière. Il a été amélioré par la loi sur les retraites de janvier 2014.
Dès 60 ans, il est possible de percevoir une partie de sa pension de retraite tout en travaillant à temps partiel (donc en continuant à valider des trimestres et à  cumuler des points de retraite complémentaire).


Exemple : Une personne qui, en retraite progressive,
travaille à 60 %, percevra en même temps que son salaire, 40 % de sa pension de retraite.  (Il s’agit d’un calcul provisoire de sa pension qui, lors de la liquidation définitive , sera recalculée en tenant compte des  cotisations versées et des trimestres validés pendant la période de retraite progressive).

Conditions
• Avoir au moins 60 ans.
• Avoir validé 150 trimestres.
• Travailler entre 40 % et 80 % d’un temps plein (pour les enseignants de droit public 50 % minimum). La modification de cette fraction est possible tous les ans.
• Nouveau : le temps partiel peut être constitué de plusieurs activités.

Quelles démarche dois-je faire ?

Adhérents, contactez nous (ici) pour faire des simulations personnalisées afin de choisir la meilleure date de départ.

Pas encore adhérent ?