FEP - CFDT

4 B rue L.de Vinci

25000 Besançon

La réforme du lycée

compte-rendu du GTA (Groupe de Travail Académique) du 5 février

Après la mobilisation de certains établissements donnant suite au projet mis en ligne par le rectorat qui n’octroyait pas l’ensemble des 7 spécialités promises par le ministre dans chaque établissement, ceux-ci représentés par la DIEC ont obtenu le minimum des 7 spécialités dites classiques ainsi que des mutualisations pour certaines spécialités spécifiques à Belfort et Besançon.

Le lycée Mont-Roland de Dole a dû de son côté se battre en montant un collectif d’enseignants qui a contacté politiques locales et régionales – presses et médias afin d’obtenir ces 7 spécialités permettant au lycée de rester viable à la rentrée prochaine (4 spécialités étant proposées dans le projet initial du rectorat).

Lors de ce GTA organisé par le rectorat, les 7 spécialités ont été présentées et adoptées par le rectorat dans chaque établissement de l’académie.

Les options des classes de secondes et premières proposées sont celles attendues par les établissements, certaines options étant aussi mutualisées lorsque cela est possible.

La CFDT a fait remarquer en fin de réunion que cette réforme part peut-être d’un bon principe mais est appliquée dans la précipitation et que le but est certainement budgétaire et économique et qu’elle entraîne chez les enseignants du public comme du privé sous contrat une contestation quasi unanime !!!

Le rectorat répond que le but économique de la réforme reste à prouver…

 

Nicolas Szuchendler