FAQ : Réouverture des écoles

J’ai un problème de santé est-ce que je dois retourner en classe ?

Une liste des maladies chroniques et des pathologies risquant d’entrainer une forme sévère de covid 19 a été publiée. Si vous êtes concerné par une maladie de cette liste, vous devez prévenir votre chef d’établissement et l’autorité académique et fournir un certificat médical. Ensuite il vous sera proposé de prendre un groupe d’élèves en charge en télétravail. Selon les réalités locales il est possible que vous ayez à suivre des élèves d’une autre classe ou d’un autre établissement. Cela est possible également si une personne vivant avec vous est atteinte d'une de ces pathologies.

Liste personnes vulnérables :

 

 



Je ne souhaite pas remettre mes enfants à l’école ou l’école de mon enfant ne reprend pas les élèves de sa classe, puis-je rester chez moi pour garder mon enfant ?

Les enfants d’enseignants bénéficient d’un accueil prioritaire dans les écoles primaires quelque soit leur niveau de classe. Cependant un enseignant, comme tout autre citoyen peut faire le choix de ne pas envoyer ses enfants à l’école. Dans ce cas il doit trouver un autre mode de garde, ou proposer de prendre en charge un groupe d’élèves à distance.

Il faut donc privilégier ici le compromis dans l’organisation pédagogique préconisée. En effet toutes les écoles auront besoin d’enseignants à distance, pour les élèves qui resteront chez eux.
 De plus les enseignants en présentiel ne pourront pas faire de distanciel. Dans le meilleur des cas il faut trouver un compromis qui fonctionnera pour tout le monde, il sera aussi possible de faire une partie des horaires en présentiel et une autre à distance.
Si vous rencontrez des difficultés d’organisation, contactez-nous et nous auront peut-être de informations plus précises.

Certains de mes élèves vont rester chez eux, est-ce je vais devoir faire à la fois le travail en présentiel et en distanciel ?

La réponse est très claire dans la circulaire concernant la réouverture des écoles :

Les professeurs qui assurent un service complet en présentiel dans l’école ou l’établissement ne sont pas astreints à l’enseignement à distance. L’enseignement à distance pour les élèves restés chez eux est assuré par les professeurs qui sont aussi à domicile. Le lien à distance entre élèves et professeurs est défini à l’échelle de l’école ou de l’établissement, avec l’aide, le cas échéant, des autorités académiques.

Cela veut dire que l'école va devoir s’organiser pour déterminer qui reste chez lui pour faire l'enseignement à distance. Les obligations réglementaires de service restent inchangées, donc il ne doit pas y avoir de surcharge de travail. C'est à partir de cela, qu'il faudra, lors de la pré-rentrée de lundi et mardi,  trouver une organisation qui convienne à tout le monde.



L’école peut-elle accueillir des élèves avant le 14 mai ?

Toutes les écoles primaires de l’académie pourront  accueillir des élèves à partir du 14 mai. Les journées du 11 et 12 mai sont réservées à la pré-rentrée.
Attention les écoles ouvriront uniquement si le protocole sanitaire est applicable.


Le droit d’alerte c’est quoi ?

Si vous constatez que le protocole sanitaire n’est pas applicable, vous avez un droit d’alerte. Exercez ce droit premièrement auprès du chef d’établissement et du CSE. Si la situation n’est pas prise en compte et n’évolue pas, vous pouvez porter votre alerte auprès des autorités académiques, de l’inspection du travail et de la préfecture, qui pourront si cela est nécessaire fermer l’établissement. Voir les documents en bas de page.
Cette démarche est individuelle et peut être soutenu par votre syndicat. N’hésitez pas à nous contacter.

Et le droit de retrait ?


Le droit de retrait s’exerce en cas de danger grave et imminent. Son utilisation est plus restrictive. Lisez le document en bas de page pour en savoir davantage.
Attention : le droit de retrait doit s’exercer de telle manière qu’il ne crée pas pour autrui (collègues, élèves) une nouvelle situation de danger grave et imminent.
Ainsi, si un enseignant entend exercer son droit de retrait, il devra s’assurer que les élèves ne soient pas laissés sans surveillance et ne courent aucun danger

Qui décide de la réouverture ?
Les établissements ouvriront à condition de respecter le protocole sanitaire. Les CSE doivent obligatoirement être consultés et émettre un avis sur l’application du protocole et le chef d’établissement décide de son ouverture.

Qui décide des classes accueillies ?

Le chef d’établissement décide des classes qu’il accueille dans le respect du protocole sanitaire et des décisions du ministère et de l’académie. Ainsi dans notre académie les classes de primaire peuvent rouvrir à partir du 14 mai dans la limite de 10 élèves par classe de maternelle et de 15 élèves par classe d’élémentaire quand les conditions sanitaires sont réunies.
Les communes peuvent décider pour les écoles publiques d’accueillir seulement certaines classes, à Besançon par exemple, les écoles publiques n’accueilleront que les GS CP et CM2.
Les écoles privées ne sont pas obligées de s’aligner sur cette décision. Cependant cela leur a été conseillé.
 

Comment vérifier que le protocole est applicable avant de décider de la réouverture ? rôle des CSE ?

Pour vérifier que le protocole est applicable et émettre un avis, nous conseillons aux CSE d’utiliser l’outil ci-joint. Il est nécessaire de faire cette vérification à rythme régulier convenu avec la direction.


Que sait-on pour les collèges et lycées dans notre académie ?

Depuis l'annonce d'Edouard Philippe le 7 mai, les départements de notre académie restent en zone rouge et les collèges resteront fermés jusqu'a fin mai comme les lycées. La situation sera réévaluée fin mai.

droit de retrait

procédure en cas de danger

FEP - CFDT

4 B rue L.de Vinci

25000 Besançon